Choisir un inspecteur en bâtiment

L’une des meilleures façons de connaître l’état, l’habitabilité et le niveau de sécurité d’une habitation consiste à retenir les services d’un inspecteur en bâtiment passionné et attentionné possédant une solide expérience dans le domaine. C’est à lui que l’on confie la responsabilité de visiter un bâtiment, de commenter l’état de ses composantes et de dresser la liste des déficiences pouvant en réduire substantiellement la valeur ou le rendre impropre à l’usage pour lequel il est destiné.

Il est recommandé aux acheteurs de chercher un bon inspecteur dès qu’ils commencent à magasiner un bâtiment et non en catastrophe, lorsqu’ils sont pressés par des délais trop serrés inscrits dans une promesse d’achat.

Il est recommandé aux consommateurs qui recherchent un inspecteur en bâtiment de faire affaire avec un professionnel membre d’une association d’inspecteur en bâtiment reconnue. Cela vous assure que l’inspecteur a suivi une formation, qu’il est soumis à un code de déontologie, qu’il suit une norme précise d’inspection et qu’il est couvert par une assurance responsabilité professionnelle.

L’inspection des bâtiments résidentiels est une discipline qui exige une formation, des connaissances particulières et des compétences en communication.

À l’heure actuelle, rien n’oblige les inspecteurs à suivre des cours de formations ou à passer des examens. Pour l’instant, pratiquement n’importe qui peut donc s’improviser inspecteur en bâtiment.

Voilà pourquoi il importe de bien choisir votre inspecteur.

Les inspecteurs en bâtiment dignes de confiance appartiennent habituellement à une association provinciale. Pour devenir membre d’une association, l’inspecteur doit répondre à des exigences professionnelles et de formation, et faire l’objet d’un examen de dossier. Les membres d’une association doivent également être couverts par une assurance erreurs et omissions.

Pendant qu’à lieu actuellement une demande au gouvernement du Québec de mettre en place un encadrement législatif du travail des inspecteurs en bâtiment pour favoriser une meilleure protection des consommateurs et jusqu’à ce que soit mise sur pied une telle industrie de l’inspection des biens immobiliers compétente, fiable et reconnue par les consommateurs, voici quelques questions importantes à poser pour vous aider à choisir un inspecteur :

  1. Comment trouve-t-on un inspecteur en bâtiment?

Vérifiez dans les sites Web des associations, sur Internet ou dans les revues qui traitent d’habitation ou de métiers de la construction. Parlez-en à vos amis et à votre famille. Votre courtier immobilier pourra peut-être vous en suggérer un, mais méfiez-vous. Le code de déontologie des courtiers immobiliers ne leur permettent pas de recommander ou de donner le nom d’un seul inspecteur. Ils peuvent toutefois vous fournir une liste d’inspecteurs en bâtiment.

Ainsi, plusieurs consommateurs s’en remettent à leur courtier d’immeuble pour le choix d’un inspecteur. Bien que ce dernier soit soumis à des consignes strictes de l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ), règles dont le but est de protéger le public, il reste qu’il vaut mieux éviter d’avoir à s’en remettre au courtier d’immeuble puisque ce dernier a un intérêt financier à ce que la transaction soit conclue.

Un inspecteur en bâtiment ne devrait être lié qu’à son association provinciale, et il ne devrait avoir d’allégeance qu’envers son client.

  1. Depuis quand l’inspecteur est-il en affaires?

Plus un inspecteur est expérimenté, plus il sera en mesure de découvrir les défectuosités les moins évidentes. Les inspecteurs en bâtiment professionnels aguerris exercent habituellement leur profession à temps plein, ce que ne peuvent faire les rénovateurs ou les entrepreneurs qui se disent aussi inspecteurs.

  1. Quelles sont les compétences de l’inspecteur?

Soyez à la recherche de personnes qui appartiennent à une association provinciale et qui ont suivi des cours en constatation de défectuosités, en science du bâtiment. Les inspecteurs en bâtiment professionnels sont régis par un rigoureux code de déontologie et ils doivent souscrire à des normes de pratique particulières. Les inspecteurs en bâtiment doivent posséder une connaissance générale de tous les composants d’une habitation. Nombre d’entre eux ont une expérience pratique ou des antécédents en génie, en construction et dans un corps de métier lié au bâtiment. Vous devez vous rappeler qu’à l’heure actuelle, n’importe qui peut devenir membre d’une association d’inspecteurs de biens immobiliers. Les associations d’inspecteurs en bâtiment ont élaboré différents niveaux de compétence pour leurs membres. Être membre d’une association ne veut pas nécessairement dire que le membre a terminé le processus de certification. Vérifiez que l’inspecteur a terminé avec succès le processus de certification mis de l’avant par son association.

  1. Comment puis-je savoir si un inspecteur possède les compétences requises?

Avant de confier un contrat d’inspection, vérifiez toutes les références de votre inspecteur et assurez-vous qu’il détient une assurance responsabilité professionnelle couvrant les erreurs et omissions. Vérifiez directement auprès de l’assureur si la police est toujours en vigueur. Vous devez demander à voir les preuves d’appartenance à son association provinciale. Dans la plupart des cas, un membre ne peut publiciser son appartenance avant qu’il n’ait répondu aux normes minimales. L’association de votre inspecteur sera heureuse de vous renseigner sur les différentes catégories de membres et sur le niveau de compétence atteint par un membre en particulier.

  1. L’inspecteur est-il en mesure de fournir trois références?

Tout inspecteur en bâtiment compétent devrait être en mesure de vous présenter ces informations sur demande. Téléphonez aux personnes données en référence et demandez-leur si elles sont satisfaites des services rendus par l’inspecteur. Vous pouvez également effectuer une vérification auprès du Bureau d’éthique commerciale.

  1. L’inspecteur sollicite-t-il une commission en reçoit-il ou en donne-t-il?

L’inspecteur doit répondre un non catégorique à cette question, car toute autre réponse voudrait dire qu’il agit à l’encontre de son code de déontologie.

  1. Où puis-je me renseigner davantage sur un inspecteur ou sur son entreprise?

L’inspecteur en bâtiment peut vous diriger vers le site Web de sa propre entreprise (propriétaire unique), vers une entreprise de plus d’un inspecteur (comme propriétaire ou employé) ou vers son association provinciale; il peut vous donner de plus amples détails sur son entreprise ou l’entreprise qui l’emploi, sur ses qualifications ou décrire la gamme de services qu’il peut vous offrir. Exigez qu’il vous soumette des exemples de rapports pour en évaluer la qualité.

Raymond Nault (ce n’est pas l’entreprise mais bien l’inspecteur qui) est membre en règle de l’AIBQ, soit l’Association des inspecteurs en bâtiments du Québec. L’AIBQ est une association reconnue qui vous garantit un inspecteur en bâtiment détenant des assurances responsabilité professionnelle et délivrant un rapport écrit avec illustrations. Nous travaillons selon la norme de pratique de l’AIBQ qui est la plus exigeante actuellement au Canada.

 

Appelez-moi et il me fera plaisir de répondre à toutes vos questions.

Raymond Nault

Inspecteur en bâtiment

 

Liens utiles

http://www.aibq.qc.ca/

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.